Le Village...

un village isolé dans une forêt... des habitants étranges... des créatures fantastiques et effrayantes qui rôdent...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre

Aller en bas 
AuteurMessage
Elène de Levarya
Sage et protectrice du village ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 516
Age : 26
âge [rp] : 83 ans
rôle dans le Village : villageoise (ancienne vampire)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Rencontre   Ven 25 Aoû - 3:25

S'avançant dans les rues sans vraiment prêter attention aux gens qui restaient encore dans le Village à cette heure, Elène souriait, sans discontinuer, et sans même s'en rendre compte sans doute... Elle se sentait à la fois légère et lourde, étant certaine de son amour, mais doutant terriblement de la venue de Morgan... Après tout, peut-être avait-elle rêvé, ayant vu dans son regard ce qu'elle voulait y voir... Peut-être n'était-ce pas de l'amour, mais de la gêne??
Elène se sentait un peu ridicule de penser ainsi, coupable aussi, car elle avait l'impression qu'elle n'aurait pas du douter. En tout cas, elle l'espérait...

Une fois qu'elle fut près de sa maison, elle entra rapidement et discrètement, comme si elle ne voulait pas se faire remarquer. Mais elle n'avait aucune raison de vouloir se cacher, vu que de toute façon, à peu près tout le monde devait dormir à cette heure... Mais elle restait tout de même ainsi prudente, certainement à cause de ses nouveaux sentiments... Elle ne savait pas trop commen réagir, et espérait de tout son coeur que Morgan réussisse à venir... ou le veuille.

Ainsi, allumant quelques chandelles et le feu dans la cheminée pour ne pas rester complètement dans le noir, elle se mit à songer que cette ambiance était bien romantique... Mais se ravisa presque aussitôt et se mit à se demander si Zarr avaitt ne serait-ce que réussit à trouver le vampire.

Finissant par secouer sa tête, comme navrée, elle fixa une dernière fois ses yeux sur le feu, préparant rapidement une boisson chaude. Elle repensa encore une fois à toute cette journée avant de s'asseoir dans un fauteuil posé près de là, recroquevillée, et tenant une tasse de thé brûlant dans les mains.
Elle attendrait. Toute la nuit s'il le fallait. Mais Morgan la trouverait éveillée, et disposée à parler.

Souriant intérieurement au seul souvenir de son nom, Elène sentit ses joues rosir, son teint habituellement si pâle se teintant de rouge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/ftopic45.Elene-de-Levarya-v
Hoheneim
Ombre Funeste
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 28
rôle dans le Village : Aventurier
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Ven 25 Aoû - 3:56

Hoheneim se reposait lorsqu'il entendit la porte puis des bruits de pas venant du rez-de-chaussé,surement la maitresse de maison.Il se trouvait dans le grenier de la maison d'Elène,il avait réussi a rentré grâce a une fenêtre mal fermée enfin plutot mal fixée.Il se leva doucement et sorti par là où il était venue,en prenant soin de replacer la fenêtre.Il commença a marcher sur les tuilles rendu légèrement glissante par la rosée qui commençait a tomber.Avant de descendre le midian fit attention a ce que personne ne soit dans la rue et il attendit un peu en observant.Au bout d'un moment,il se décida a sauter.
Il s'assit sur le bord du toit et se laissa tomber.Au bout de quelques secondes de chutes,il ratterie sur le sol presque sans un bruit.Il se tourna et devant lui se trouvait la porte de la maison d'Elène.Il s'avança et frappa quatre petits coup.Lorsque Elène ouvrit,Hoheneim vit son visage passer de la joie a la déception.Le midians dit alors:


On dirais que ce n'est pas moi que tu attendait mais je voulais savoir si tu pouvais me laisser habiter dans ton grenier promi je ne te derangerai pas tu ne me verra même pas passer.

Devant la porte il attendit une réponse d'Elène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/viewtopic.forum?t=13
Mab
le Miroir de la Nature ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 144
Age : 27
âge [rp] : ??? les esprit ne comptent pas les années ils trouvent cela supperficiel
rôle dans le Village : MONSTRE=>esprit de la forêt
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Ven 25 Aoû - 18:08

[je ne fais que passer en coup de vent... c'est le cas de le dire XD]

Elène alla ouvrir la porte, au moment précis où elle actionna le loquet, un souffle froid... trop froid pour une telle saison, se glissa dans l'entrebaillement.

Et quand Hoheneim avait terminé sa phrase, il eut un formidable courant d'air qui fit ressortir l'air qui était entré.

Sur la table dans le séjour reposait en livre dont il ne restait plus que la couverture de cuir. Le reste de feuilles avait les marques du feu et à l'intérieur, le lond de la reluire, une magnifique déchirure était visible.

Le coup de vent avait été Mab, qui rassemblant toute ses forces avait prit l'apparence discrète des esprits d'au délà les bois... c'est à dire invisibilité tant que l'on est en mouvement. Mais... ici, à Morison, cette règle ne s'applique pas, et il fallu beaucoup de force pour maintenir cette apparence.

Si elle était arrivée après Elène chez elle, c'est qu'elle s'était rendu au conseil avant de se rendre compte qu'il était tard pour un être humain, et qu'elle ne reviendrait pas sur ces lieux avant le lendemain. Aussi lui vint l'idée de retrouver Elène, de la suivre encore une fois. Puis, dans la rue, elle avait trimballer son doigt sur le cuir intérieur de la couverture...

Les courbures se formèrent comme si la matière prenait plaisir à faire ce qu'elle désirait... elle l'aimait bien !

Et un dessin qui n'y était pas avait vu le jour...
là, sur la table, gisait une couverture de cuir où se trouvait la clé de l'énigme.

Mab n'avait-elle pas dit à Elène qu'elle aurait ces informations tôt ou tard ? Qu'elle choississe de chercher Morgan ou non ?


Code:
 Elène -> voir MP !!!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/viewtopic.forum?t=79
Morgan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 29
âge [rp] : Inconnu (quelques millénaires)
rôle dans le Village : Aventurier
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Ven 25 Aoû - 22:35

Morgan approchait, Zarr lui indiquant sa route. Il marcha ainsi jusqu'a arriver à quelques mètres de la maison de Elène. Il stoppa sa marche. Il ne pouvait quand même pas la voir ainsi, ses vêtements déchirés, et couverts de sang. Mais que lui arrivait-il? Jadis il s'en serait fichu éperdumment, mais aujourd'hui, quelque chose avait changé en son coeur, de bénéfique ou de mauvais Morgan n'aurait su le dire, encore qu'il avait pour la première fois depuis des millénaires le coeur aussi léger qu'une plume. Il se sentait enfin "Humain"!
Mais Zarr souffrait, Morgan fut tiré de ses rêveries et décida de s'apporcher d'avantage. Après tout, il ne s'attendait pas à ce que cette femme l'aime elle aussi, il ne ferait donc qu'entrer, lui rapporter son loup, s'excuser pour le sang qui coulerait de ses blessures, le nettoierai et partirai dans la nuit chasser encore d'autres midians.
Mais en son coeur Morgan avait le sentiment que ce plan serait difficile à appliquer. Peut importe, il verrait bien, il n'était ni utile ni surtout recommandé de rester pantois dans un village maudit! Or donc, Morgan s'approcha d'avantage et , rassemblant tout son courage, frappa à la porte doucement. Comme il était facile de tuer des vampires! Il lui était plus aisé de vivre dans la solitude, seul et traqué par tous, chassant les pires crétures de l'enfer, n'ayant peur de rien: que de frapper à une stupide porte en bois brut! Pas de réponse. Dormait-elle? Ou pire, ne voulait-elle pas lui ouvrir? Morgan, inquièt, toqua légèrement plus fort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elène de Levarya
Sage et protectrice du village ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 516
Age : 26
âge [rp] : 83 ans
rôle dans le Village : villageoise (ancienne vampire)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Sam 26 Aoû - 1:03

Tandis qu'elle attendait, ayant oublié tout ce qui ne concernait pas la venue de Morgan, Elène restait immobile, impatiente et nerveuse. Elle ne savait pas vraiment comment elle réagirait lorsqu'il serait là, mais elle ne savait pas non plus que faire en l'attendant...

Ainsi, lorsque des coups se firent entendre à la porte, le coeur d'Elène fit un bond dans sa poitrine, la faisant se lever inconsciemment. Un sourire se peignit sur son visage, en même temps qu'elle se demandait si elle n'avait pas fait une bêtise en l'invitant... Mais elle regagna rapidement son air enjoué et se dirigea vers la porte d'entrée en tentant de ne pas trop se précipiter.
Elle afficha son sourire le plus charmeur sur ses lèvres, et ouvrit doucement la porte, s'attendant à ce que Zarr se précipite sur elle pour entrer, joyeux et excité comme une puce pour avoir accompli son travail.

Mais à la place, se tenait Hoheneim, un air assez sombre sur le visage. Elène porta subitement une main à la bouche, comme frappée de stupeur… elle l'avait oublié…
Clignant quelques fois des yeux, elle tenta de dire quelque chose, pour à la fois ne pas montrer sa déception et son inquiétude :


"Euh… Oui, oui bien sûr, ne te l'avais-je pas proposé…? Mais tu dors la nuit, toi, maintenant ?"

Elle lui fit signe d'entrer, regardant en même temps rapidement au-dehors pour voir si Morgan n'était pas en vue… Soudain, elle se rendit vraiment compte de sa bêtise. Elle avait complètement oublié qu'elle avait déjà un "invité", et en plus, en était arrivée à proposer à Morgan de venir… Mais de toute façon, viendrait-il? Cela faisait maintenant assez longtemps à son goût qu'elle l'avait attendu…

Elle fut tirée de ses pensées par un courant d'air. Pourtant, il lui semblait que ce n'étai pas que ça. Un esprit? Mab ??

Elène eut un vertige. Eh bien… pour une fois qu'elle attendait quelqu'un de précis, il lui semblait que tout le reste du monde s'était donné rendez-vous chez elle...! Mais lorsqu'elle vit la couverture en cuir sur la table, le dessin imprimé à sa surface, elle oublia tout instantanément, revenant à ses responsabilités et repensant immédiatement à l'énigme du "messager".
Et elle comprit. Ainsi elle avait eut raison… Mais pourtant, elle hésitait. Elle ne pouvait rien faire maintenant, personne ne l'aiderait de toute façon, et personne non plus ne comprendrait… On ne pouvait croire qu'elle ait pu prendre au sérieux cette histoire, même par simple précaution afin de tenir le village à l'écart de toute catastrophe…

Elle finit par soupirer, regarder un instant Mab puis Hoheneim, leur souriant un peu de façon désespérée. Elle fit tout de même un "merci" sincère à l'esprit, hochant la tête dans sa direction, puis se figea subitement.

Quelqu'un venait de frapper à la porte. Se méfiant cette fois-ci, Elène ne répondit pas tout de suite, ne sachant s'il s'agissait d'un intrus ou… de Morgan. Elle ne se rendit pas tout de suite compte qu'elle était ainsi figée, fixant un peu béatement la porte sous les yeux de Hoheneim et de Mab, se rendant certainement ridicule. Mais elle ne s'en préoccupa pas plus longtemps, décidant d'aller ouvrir lorsque les coups à la porte se firent un peu plus impatients.

Elle failli lâcher une exclamation en voyant la scène qui se présentait à ses yeux, lorsqu'elle eut ouvert la porte: Morgan et Zarr, tous deux blessés et ensanglantés se tenaient sur le perron, l'air désolés et souffrants. Tentant de ne pas perdre son sang froid, Elène leur fit un geste pour qu'ils entrent, ne se sentant pas capable encore de prononcer un mot pour demander des explications.
Elle leur désigna des fauteuils placés devant le feu sans leur laisser le choix, et s'éclipsa toujours sans un mot vers la cuisine. Elle fit au passage à Hoheneim :


"Désolée mais… je suppose que tu sais ou est le grenier… et si tu préfère une chambre, il y en a beaucoup à l'étage qui sont inoccupées."

Elle se rendait compte qu'elle avait peut-être été brusque. Mais voir Morgan et son loup dans un tel état lui avait fait un choc, et elle se sentait tellement inquiète que sur le moment elle n'était pas vraiment capable de s'occuper d'autre chose… Elle lança un regard reconnaissant à Mab, puis rentra dans la cuisine, sans un mot pour l'esprit par contre, à part quelques pensées qui traduisaient son besoin d'être seule avec le vampire.

Elle tenta même malgré tout de sourire quand elle vu que Zarr la suivait, même blessé. Elle lui fit signe d'aller se coucher devant le feu, q'elle viendrait s'occuper de lui bientôt, tout en remplissant une bassine d'eau brûlante et qu'elle prenait des bandages toujours prêts pour une urgence. Elle ne savait jamais si n villageois pouvait être attaqué, et chacun tenait toujours prêt de quoi soigner rapidement toutes les blessures possibles.

Elle prit le tout, et s'avança rapidement à nouveau vers Morgan, lui disant sans plus de gène :


"Enlevez donc cette chemise, je ne pourrais pas vous soigner si vous gardez ce qui en reste sur le dos…comment avez-vous fait pour vous mettre dans cet état?? Vous êtes tombés dans une embuscade ma parole !"

Elle se mettait à parler presque inconsciemment, pour cacher qu'elle tremblait et qu'elle était extrêmement inquiète… Mais elle se forçait à garder son sang froid, devant faire bonne figure devant le vampire…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/ftopic45.Elene-de-Levarya-v
Hoheneim
Ombre Funeste
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 28
rôle dans le Village : Aventurier
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Sam 26 Aoû - 1:55

"Euh… Oui, oui bien sûr, ne te l'avais-je pas proposé…? Mais tu dors la nuit, toi, maintenant ?"

A ces mots Hoheneim entra.Sur la table le midian vit la couverture qu'il avait donné a Mab.Mais il n'y preta pas plus d'attention.Il réprima en sourire en voyant Elène regarder béatement la porte lorsque quelqu'un frappa.Elle se décida enfin a ouvrirent,c'était morgan il portait Zarr et ils étaient blessés.Elle se pressa alors pour le soigner lui et Morgan.Elle lui dit sur un ton rude:

"Désolée mais… je suppose que tu sais ou est le grenier… et si tu préfère une chambre, il y en a beaucoup à l'étage qui sont inoccupées."

Hoheneim mit alors la main dans la poche intérieur de son veston et en resortit une petite flasque d'un liquide qui semblait flambloyer.Il s'approcha de la table et déposa la fiole il dit alors a Elène:

Fait leur boire un bouchon a chacun,sa calmera la douleur,ensuite imbibe en un peu sur leur pansement sa les aidera a cicatriser et sa évitera les infections.

Il se dirigea vers l'escalier mais il s'arreta et se retourna pour dire:

Sa n'a pas très bon goût alors dilue le avec un peu d'eau surtout pour Zarr,les loup ont le palet sensible.

Il sourit puis monta.Une fois arriver au grenier il prit plusieurs coussin et s'instala confortablement.Il sortit un livre avec une superbe couverture de cuir noir avec un étrange symbole dessus et commença a l'étudier.Au bout d'un moment,il sorti un paquet qu'il avait cacher quand il était revenue voir Elène enfin avant d'arriver au village car il l'avait deja visiter avant de rentrer "officielement" dans le village.Il défit les cordes qui gardait le papier autour de l'objet.C'était une épée qu'il avait "trouvé" dans un temple avec le livre.Le métal inconnue dont elle est faite semblait,d'après les testes que le midians lui avait fait subir incassable et infondable.Il avait aussi remarquer que seul lui pouvait la soulever pas a cause de son poids car n'importe qu'elle petit vampire pourrait la lever mais depuis que le midian l'avait attraper il semble qu'elle ne voulait plus aucun maitre.Sur le pommeau sont gravés des runes qui semblent donné sa propre existence a l'arme car lorsque quelqu'un avait trop insister pour la soulever et la sortir de son fourreau,il eut les mains complétement brûler.
Hoheneim s'avait que l'épée et le livre était lier mais il devait encore le déchiffrer car il semblait codé.Un papier et un crayon a la main il écrivait la possible clé qui permeterai de craquer le code.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/viewtopic.forum?t=13
Mab
le Miroir de la Nature ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 144
Age : 27
âge [rp] : ??? les esprit ne comptent pas les années ils trouvent cela supperficiel
rôle dans le Village : MONSTRE=>esprit de la forêt
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Sam 26 Aoû - 10:55

Mab regarda la scène, puis Elène, puis la porte, puis Morgan et Zarr, puis la couverture, puis Hoheneim, puis la fiole, puis Elène, puis la porte...etc.

Elle eut un immense sourir et ne fit part d'aucuns commentaires. Pour un peu elle aurait trouvé ça comique. Il fallait croire qu'ils s'étaient tous donnés rendez-vous ici à la même heure, et chacun pour des raisons mystérieuse.

Sentant la gêne de certains, entendant les pensées furtives d'autres elle décida de s'éclipser ce qu'elle avait à faire ici était accomplie.

Il fallait reconnaître que ça aurait put paraître étrange de voir quelqu'un entrer ne rien dire, apporter une couverture, ne rien dire et repartir.

Mais... cela devait-il se généraliser chez tous les êtres. Elle raçut le sourir d'Elène et lui répondu avant de disparaître de nouveau. Décidément c'était plus pratique pour se déplacer dans un village où tous vous prend pour une monstruosité.


[pour une fois j'ai fais court !]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/viewtopic.forum?t=79
Morgan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 29
âge [rp] : Inconnu (quelques millénaires)
rôle dans le Village : Aventurier
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Dim 27 Aoû - 0:56

Morgan retira sa chemise souillée, laissant apparaître de profondes blessures sur son torse. Elène lui appliqua les bandes trempées dans l'eau chaude avec douceur. D'ordinaire, Morgan aurait repoussé n'importe qui, ayant l'habitude de se soigner seul dans la forêt, de lécher ses blessures comme un loup, de manger des choses à faire vomir un chien...
Mais cette femme était si douce, si gentille, Morgan l'aimait. Il sentait que la jeune femme était nerveuse, fébrile; mais il mis cela sur le coup de l'inquiètude, après tout son loup était blessé. Pourtant quelque chose en lui lui disait qu'il n'y avait pas que cela... Etait-ce possible? Non! Et pourtant... Cette fébrilité, cette gène... Morgan était tout aussi géné, il ne savait comment réagir, cela faisait des millénaires qu'il n'avait pas été amoureux. Il se pencha légèrement. Pourquoi était-il attiré ainsi vers elle? Elle releva la tête. Les yeux se rencontrèrent, échang de pensées. Transmission d'amour. Leurs visages étaient trop près, beaucoup trop près. Morgan distinguait chaque traits du visage de Elène avec précision. Qu'il était beau! Un visage célèste, divin. Des yeux magnifiques, sublimes. Leurs yeux se rapprochèrent encore, pendant un temps qui sembla durer une éternité, puis; s'en se soucier de rien d'autre, sans penser à rien d'autre, Morgan l'embrassa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elène de Levarya
Sage et protectrice du village ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 516
Age : 26
âge [rp] : 83 ans
rôle dans le Village : villageoise (ancienne vampire)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Dim 27 Aoû - 3:02

Morgan enleva sa chemise. Ce qui paraissait au début normal à Elène lui sembla tout d'un coup trop "rapide" et gênant. Elle ne s'attendait vraiment pas à ça, d'une part à cette réaction de sa part à la vue du torse saillant, à la musculature fine et puissante de Morgan, d'autre part parce qu'elle ne pensait pas qu'il se serait laissé faire. Mais elle était ravie qu'il lui fasse assez confiance pour la laisser le voir ainsi... Elle fut légèrement troublée, mais accomplit son travail avec le plus de sérieux possible.

Malgré sa grande frayeur du début, elle était tentée de sourire béatement et complètement inconsciemment, mais se retenait autant que possible. Être si près de lui dans cette position était quelque chose d'étrange pour elle, mais pas parce qu'elle n'était pas habituée à soigner des blessés, plutôt parce que dans son ventre, naissait un étrange sentiment qui lui avait été inconnu tout le temps qu'avait duré sa vie. Comme si une digue s'était rompue, qu'elle avait dans le ventre des flots mugissants qui faisaient monter en elle la joie d'être simplement à nouveau en présence de l'homme dont elle venait de tomber amoureuse, même si elle avait toujours un peu de mal à y croire…

Ainsi, elle n'avait pas encore à moitié fini de panser ses blessures, qu'elle se rendit compte qu'elle regardait Morgan droit dans les yeux, leurs visages étant beaucoup plus près que l'instant d'auparavant. Elle se sentait figée, ne pouvant esquisser un geste. Elle savait ce qui allait se passer, et elle songeait à la fois avec délice et amertume qu'elle ne pourrait y échapper. D'abord parce qu'elle n'en avait pas envie d'y couper justement, ensuite parce qu'elle se sentait comme hypnotisée, retenue là par l'éclat des yeux de Morgan.

Leurs visages se rapprochèrent donc, dangereusement près, jusqu'à se frôler. Leurs lèvres s'effleurèrent, se touchèrent et se soudèrent, tandis que les paupières d'Elène, encore écarquillées l'instant d'auparavant, se mirent à papillonner, avant de se clore doucement. Elle sentit le contact et la douce chaleur dégagée par les gestes de Morgan, en même temps que sa froideur physique, celle causée par son état vampirique, même s'il refusait catégoriquement celui-ci.
Se sentant comme ivre, Elène recula pourtant assez subitement, s'arrachant au baiser du vampire. Le fixant dans les yeux, les siens écarquillés, elle tenta de dire quelque chose, n'importe quoi; mais il lui semblait que quoi que ce soit aurait été mal venu en ce moment, qu'il n'était pas vraiment utile de parler.

Les traits de son visage s'adoucirent à l'instant, et elle se mit à sourire à cet homme-loup, admirant à son tour ses traits; Fiers et fins, sauvages et exquis. Son caractère transparaissait fortement sur son visage : libre et droit, il ne devait pas se laisser apprivoiser facilement. Elène se sentit alors transportée. C'était elle qui causait cet effet sur cet homme insaisissable… car il semblait gêné soudain, comme si elle avait mal réagit… Mais le sourire de l'ancienne vampire se fit plus rassurant et engageant, et quelques instants après, elle goûtait de nouveau à son sourire, à ses lèvres parfaites, ayant posé inconsciemment une main sur le torse blessé de Morgan, comme pour se retenir afin de ne pas tomber.

Elle tremblait de partout, comme si elle était gelée, mais elle se sentait plutôt envahie par une immense chaleur. La sensation dans son ventre devenait sans cesse plus forte et elle en oubliait qu'elle n'aurait pas dû se comporter comme ça.
Mais pour une fois, elle s'en fichait éperdument.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/ftopic45.Elene-de-Levarya-v
Morgan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 29
âge [rp] : Inconnu (quelques millénaires)
rôle dans le Village : Aventurier
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 28 Aoû - 19:29

Morgan se sentait géné. Une terrible gène en même temps qu'un intense plaisir, une puissante envie de replonger, d'embrasser à nouveau Elène. Il lui prit la main doucement, frémit à son contact. Sa peau était si douce... A nouveau Morgan plongea ses yeux dans ceux d'Elène, à nouveau leurs visages se rapprochèrent. Le vampire ne pouvait en détacher ses yeux, il était totalement figé. Morgan embrassa Elène une seconde fois. Ce baiser fut plus fort, moins timide, bien plus intense que le précédent...
Morgan était au anges. C'était la première fois depuis des siècles qu'il se sentait aussi bien. Il ne voulait pas la quitter, il voulait rester avec elle pour l'éternité, il aurait même renoncé à sa purification pour ça. Géné et timide, il lui dit:


-"Euh... Je ferais bien de boire cette potion qu'Hoheneim m'a donnée..."

Pourtant, il était incapable de bouger. Il ne pouvait pas se lever, ne pouvait pas détourner son regard de Elène. Il s'approcha donc d'elle à nouveau, d'abord timidement il lui prit doucement la main; il la serra contre lui, posant une main sur son dos, il l'embrassa encore une fois, encore plus longuement, puix il la regarda dans les yeux pendant des heures entières, elle finit par s'endormir. Il veilla sur elle toute la nuit, sans jamais s'assoupir la protégeant d'un ennemi totalement fictif, car qui aurait pu l'attaquer ainsi? Qui aurait osé troubler ce moment merveilleux? Elène et Morgan passèrent donc la nuit enlacés l'un contre l'autre, le vampire veillant sur elle. Il n'avait pas même pensé à se lever pour chercher la fiole. Il l'aimait... passionément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elène de Levarya
Sage et protectrice du village ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 516
Age : 26
âge [rp] : 83 ans
rôle dans le Village : villageoise (ancienne vampire)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Mar 29 Aoû - 22:24

Heureuse que Morgan ne se formalise pas sur sa première réaction, Elène sourit encore, transportée par son second baiser. Elle fut par contre un peu surprise lorsqu'il lui parla de la fiole contenant le médicament; elle l'avait complètement oubliée… il fallait dire aussi que pour l'instant, elle ne s'en occupait pas tellement, jugeant que cela n'avait pas assez d'importance. Elle le regarda encore une fois dans les yeux, ne lui répondant rien. S'il souhaitait bouger pour la prendre, il le ferait, elle ne ferait rien pour l'en empêcher ou même le forcer. Tout ce qu'elle souhaitait pour l'instant, ce n'était que rester dans cette position, dans ses bras, à son contact rassurant et plongée dans ses yeux sombres. Elle serait même restée ainsi le reste de sa vie s'il l'avait fallu, ou plutôt, si elle l'avait pu.

Elène s'assit aux côtés de Morgan, sur l'accoudoir, posant doucement sa tête sur le haut du dossier, le plus près possible de son épaule, pour pouvoir garder ses yeux dans ceux du vampire. Elle finit après un moment par se sentir de plus en plus lourde et fatiguée, malgré le fait qu'elle veuille de tout son cœur rester éveillée, qu'elle veuille continuer à contempler son visage pour le graver au mieux dans sa mémoire. Elle s'assoupit doucement, et finit par regretter sa résistance… vampire, elle aurait pu se passer de sommeil une semaine entière s'il l'avait fallu, mais humaine, elle était si peu résistante qu'elle se sentait comme une nouveau-née, honteuse de sa faiblesse… même s'il était vrai que sa journée avait été épuisante, elle avait l'impression d'être en tort… Ainsi, lorsqu'elle ferma définitivement les yeux, et qu'elle s'endormit dans les bras de Morgan, en même temps qu'un sentiment de joie intense, de sécurité et de bonheur, elle se sentait confuse de s'être abandonnée si facilement au sommeil…

~*~*~*~*~*~*~

Le lendemain, lorsqu'elle ouvrit les yeux, la première chose que vit Elène fut son 'gardien', Morgan, qui semblait avoir veillé toute la nuit. Souriant doucement, la jeune femme n'osa pas bouger, de peur de briser le charme de cet instant magique, ou même de se rendre compte que tout ça n'était qu'un rêve… Elle n'avait pas l'impression de s'être réveillée, mais plutôt de continuer dans un songe parfait, enlacée par 'son' vampire. Toujours en souriant béatement, elle osa passer un doigt fin sur le contour de son visage, pour figer ce moment dans sa mémoire.
Son regard s'aventura ensuite inconsciemment derrière Morgan, sur les fenêtres aux lourdes tentures de velours rouge. Lajeune femme écarquilla soudain les yeux en se rendant compte que c'était le petit matin et que ces tentures justement n'étaient pas tirées... Ce n'était donc pas la lueur de la cheminée qui l'avait éveillée... Mais quelques fins rayons de soleil, guère plus qu'un rougeoiement à cette heure matinale, qui commençaient à filtrer par les carreaux. Sans plus se rendre compte de ce qu'elle faisait, Elène bondit, s'arrachant à contre-coeur des bras de Morgan, allant d'une fenêtre à l'autre, et tirant les rideaux de façon assez précipitée, pour se retrouver dans un noir complet, assez gênant pour elle qui n'était plus nyctalope... Elle tenta de se rendre devant l'hâtre pour rallumer un feu, mais ne réussit pas à se diriger, grimaçant de dégoût de se sentir si inutile et faible... Elle fit avec une grande apréhension à Morgan :


"Si... tu pouvais m'aider... Morgan... je suis désolée, mais... je ne peux plus vraiment me diriger dans le noir..."

Elle savait que ses paroles n'étaient pas celles qu'elle aurait aimé prononcer, mais elle ne pouvait faire autrement... Elle n'osait plus ne serrait-ce qu'entrouvrir les tentures, car elle connaissait les conséquences du soleil sur les vampires... Elle-même en avait été une, et elle ne l'oubliait pas. Comment aurait-elle pu ?

En même temps, elle se souvint. Elle se reprit en demandant à Morgan, même si la situaton ne s'y prêtait pas vraiment :


"Au fait, ne m'avais-tu pas parlé de... purification ?"

Elle prononça ce mot avec un certain dégoût dans la voix, comme si elle ne croyait pas ou plus à cette 'chose'.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/ftopic45.Elene-de-Levarya-v
Morgan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 29
âge [rp] : Inconnu (quelques millénaires)
rôle dans le Village : Aventurier
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Mer 30 Aoû - 18:38

Morgan fut surpris, il frissonna. Elène était passée au tutoiement en une nuit, une seule. Mais le vampire n’était pas gêné, il se sentait lui même prêt à franchir cette barrière. Or donc il se dirigea vers l’âtre, et après un court instant, un grand feu était né dans le foyer ; apportant une chaleur et une lumière rassurantes. Puis il se tourna vers elle, contempla à nouveau son visage, mais détournant la tête, soudain gêné. Il lui semblait que tout cela allait un peu vite, il pensait se trouver encore dans un rêve, ça semblait si…merveilleux. Il se dirigea donc vers la table où trônait la fiole censée le guérir.
Il fit semblant de s’y intéresser, ouvrit le bouchon de liège, et but quelques gorgées, ses blessures disparurent presque aussitôt. Mais il ne parvenait pourtant pas à reporter son attention sur Elène. Il avança à nouveau vers elle, lui prit la main et la regarda longuement dans les yeux . Puis, répondant à une force inconnue, pris d’une irrésistible envie, il l’embrassa encore une fois, et lui dit :


-« Je t’aime … Elène…»

Il n’avait pas dit cela de puis des siècles, il était tellement étrange de le dire maintenant, il lui semblait avoir épuisé toutes ses forces, rassemblé tout son courage pour le lui dire…Il détourna la tête, se sentant rougir, il n’était plus le même… Ce n’était pas lui, il ne pouvait pas rougir, son cœur était aussi noir que la nuit, aussi froid que la pierre, comment avait-il pu éprouver des sentiments aussi intenses ? Il l’aimait, plus que tout, il voulait passer l’éternité avec elle, contre elle, dans ses bras. Il avait trouvé une île dans ses yeux, un pays entre ses bras, un refuge en elle…
Puis il lui parla de sa purification, il lui dit qu’il était las de sa vie de midian, mais que cela n’avait plus aucune importance maintenant qu’il la connaissait. Tout ce qu’il voulait c’était rester avec elle, pour toujours ; ne plus la quitter, la protéger dans ce village de fous, cerné par des créatures diaboliques.
Il lui dit tout cela avec beaucoup de tendresse, de douceur et d’amour ; il la regarda encore une fois et la prit dans ses bras. Ils restèrent enlacés ainsi très longtemps bien que le temps, noir assassin du bonheur, semblait vouloir les séparer le plus rapidement possible…Pendant que Morgan serrait Elène contre lui, il se souvint de ce que lui avait dit son ancien Senseï alors qu’il agonisait, battu et puni pour son manquement au code d’honneur :


-« A présent est-ce que tu vois le jour ? »

Morgan s’était réveillé. Mais pendant des siècles il était terne, son cœur était noir et vide, il était mort… A présent qu’il avait trouvé l’amour dans les bras de Elène il aurait voulu répondre :

-« Un peu…très peu…à peine. Le dos de ma main que je ne voyais pas, soudain je l’ai vu. Ce morceau de chair, tout d’un coup éclairé comme par un coup de pinceau… Je le regarde, je ne peux plus en détacher mes yeux, je fais courir le rayon de Lumière sur chaque phalange, jusqu’à l’extrémité des doigts… Je pose ma main sur mon cœur… Fabuleux, incroyable…
Avant ? J’étais absent, immobile. Avant ? Je n’existait plus. Avant de rencontrer Elène, c’était l’enfer… Même pas… Ce n’était rien, plus rien. Ca ne bougeait plus autour de moi ni surtout en moi…autant qu’il m’en souvienne, c’était fini. Une rage indicible et éternelle, une irrésistible envie de vengeance. Avant ? Je n’étais rien. Le silence de mon âme était vide et désolé. Je ne vivais même plus, sinon seulement pour tuer, tuer encore, massacrer, se faire un devoir d’éliminer mon engeance, tuer ce « moi » parmi les autres… Non je n’étais plus rien, jusqu’à Elène, jusqu’à ce baiser…
A présent j’écarte, je referme mes doigts, je les avance, je les retire, je les pose encore sur mon cœur, puis je les pose sur son corps… Sa chair… Sa douceur, la caresse… Le rayon de Lumière était apparu soudainement dans ma cage. Il a suffit que je l’attrape, comme un oiseau, pour qu’il se répande dans toute mon âme… Je me sens ! Depuis ce baiser je me sens ! Avant ? J’étais de la pierre…un tas… Abandonné. Non, m’abandonnant… Je voulais que ça finisse, glisser dans ce cauchemar, ne plus vivre que pour tuer. Une larve. Je m’enfonçai, c’était presque bon, il faisait chaud… Elène m’en a arraché, moi je ne voulais pas revenir à la vie, recommencer, me débattre encore… Tuer était ma seule raison de vivre, mon seul soulagement.
J’étais dans ma coquille, je m’absentais doucement, ça me suffisait Je ne veux plus jamais sombrer dans cette folie meurtrière, plus jamais. J’ai découvert une lueur, ses yeux me tiennent en éveil, m’empêchent de replonger à nouveau. Je ne veux pas les voir se clore … Elène… Ma chérie… Merci de m’avoir ramené à la vie…Je t’aime… »


Morgan était pris d’une folle envie de vivre tout à coup. De plus en plus. Avant, souvent, c’était le contraire, il ne vivait que pour tuer et s’il venait lui même à mourir, ç’aurait été sa délivrance. Il y avait des jours où il souhaitai en finir. L’air du temps était à la dérision. Son air. Que cherchait-il vraiment ? Que voulait-il vraiment ? Aimait-il cette vie ? Si peu ! Ou alors sans le dire pour rester lucide, pour ne pas être dupe, niais, ridicule. Morgan était lucide. Extralucide. Mais il s’égarait dans un labyrinthe de meurtre, une citadelle d’idées folles ; prenant ses distances. Il perdait chaleur, il n’en avait même pas trouvé un tant soit peu… Chaleur ? Maintenant Morgan savait que c’était Elène sa seule source de chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elène de Levarya
Sage et protectrice du village ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 516
Age : 26
âge [rp] : 83 ans
rôle dans le Village : villageoise (ancienne vampire)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Sam 2 Sep - 13:07

Un feu recommença à crépiter joyeusement dans la cheminée, dégageant des flammes hautes et vives. Leur lumière éclaira à nouveau la pièce, pas comme l'aurait fait la lumière du jour, mais assez pourtant afin que les vampires se voient. Et cela leur suffisait amplement..

Elène sourit lorsque Morgan alluma le feu et but sa potion. Elle-même avait complètement oublié ce dernier détail, et s'en sentait un peu honteuse. Elle repensa aussi soudainement à Zarr, apparemment silencieux dans son coin… mais toutes ses pensées revinrent à nouveau à Morgan lorsqu'il s'approcha d'elle, Elène le regardant venir avec un léger sourire enchanté sur les lèvres. Elle aimait être en sa compagnie, savoir qu'il la veillait et qu'elle était en sécurité dans ses bras. Maintenant elle ne voulait plus qu'une chose; qu'il ne cesse de l'aimer, de l'admirer et qu'il lui permette de l'aimer tout autant. Elle voulait être à la hauteur pour cet homme qui avait ravi son cœur...

Leurs regards ne se quittèrent pas tandis que Morgan prenait sa main. Se demandant presque ce qu'il attendait pour l'embrasser, la jeune femme ne pu pourtant prononcer un mot; Elène avait l'impression d'être figée. Figée par le bonheur, figée par le regard du vampire, figée par la peur aussi sans doute… La peur que tout ça n'ait été qu'un rêve, qu'elle ne soit en réalité en train de délirer, ou qu'elle ne soit en fait la prochaine proie du vampire… Mais elle savait que tout cela n'était pas possible. Ainsi, chassant toutes mauvaises pensées de son esprit, elle ferma tout simplement les yeux, sentant les douces lèvres de Morgan sur les siennes.


« Je t’aime … Elène…»

Le cœur de l'ancienne vampire fit un bond dans sa poitrine. Elle ne se sentait plus capable de prononcer un seul mot, tant la sensation de papillons dans son ventre se faisait forte. Elle ne put que se contenter de caresser la joue de Morgan, tentant de capter son regard, de lui faire comprendre sans mots ce qu'elle ressentait au plus profond d'elle-même :

*Moi aussi, je t'aime… mon Coeur…*

Elle lui fit un dernier sourire avant de se mettre à l'écouter. Se concentrant sur ses paroles, elle ne put s'empêcher de rougir quelques fois, l'observant pourtant toujours dans les yeux.

Lorsqu'il eut fini de parler, Elène ne pouvait toujours pas prononcer un mot. Elle était à la fois émue et effrayée. Tout ça parce qu'il désirait abandonner pour elle sa purification… Elle ne savait pas ce qui aurait été le mieux : qu'il désire tout de même le faire, et qu'il ne craigne plus le jour avec elle, ou qu'il le fasse, et découvre comment l'on se sentait impuissant et démuni après avoir possédé tous ces pouvoirs… Elle ne put s'empêcher de lui dire, tandis qu'elle se tenait blottie au creux de ses bras protecteurs :


"Je ne sais pas ce qui serait le mieux. Que tu abandonnes ou que tu poursuives… dans tous les cas, sache que rien ne sera facile, et que ce qui peut sembler le meilleur peut se révéler être le pire… Je ne te conseillerais pas, je me contenterai de répondre à tes questions. Et je te soutiendrais quelle que soit ta décision."

Elle sourit encore en s'écartant doucement de lui. Lui promettant d'un regard qu'elle reviendrait bientôt, Elène s'éloigna à regrets de Morgan, pour chercher Zarr. Elle regrettait d'être si sensée, mais elle n'accepterait pas que son bonheur, aussi grand soit-il, fasse souffrir quiconque... Elle prit la fiole en passant, et en jetant un dernier regard souriant au vampire, elle se rendit à la cuisine, diluer ce qui restait de la potion dans de l'eau, comme l'avait indiqué Hoheneim.
Tout en faisant cela, elle ne pouvait s'empêcher de sourire, pensant sans cesse à Morgan. Elle était présente physiquement, mais toutes ses pensées étaient restées avec celui qu'elle aimait...

Avisant Zarr qui se trouvait dans un coin de la cuisine, couché sur quelques coussins qui formaient son 'lit', elle se dirigea en souriant vers lui, constatant avec soulagement que ses blessures n'étaient que superficielles. Elle caressa sa magnifique tête argentée tout en lui tendant tout de même dans sa gamelle le liquide dilué. Il rechigna au début à le laper, mais Elène le força, et avec une sorte de mine dégoûtée, le loup finit le reste de la fiole.
Affectueusement, elle déposa un baiser sonore sur son front, provocant quelques grognements frustrés de sa part. Mais elle se contenta de lui sourire, amusée, et de sortir pour le laissant se reposer.

Revenant vers Morgan, la jeune femme tenta de ne pas rougir. Elle se sentait divinement bien, ayant oublié toutes se responsabilités par rapport au Village et ne souhaitant pas repenser à elles de sitôt...

Se blotissant ainsi à nouveau dans les bras du vampire, elle se garda bien de faire quelque remarque que ce soit. Elle avait non seulement l'impression d'être protégée, mais aussi hors d'atteinte du village, des cauchemars qui allaient de pair avec lui, et de tous les monstres qui étaient dans les parages...
Malgré tout, bien trop rapidement à son goût, elle se dit qu'ils ne pourraient pas rester ainsi éternellement, même s'ils l'auraient bien voulu... Regardant à nouveau Morgan dans les yeux, Elène fit un faible sourire, comme embarrassé, essayant de retarder encore le moment où elle devrait quitter ses bras...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/ftopic45.Elene-de-Levarya-v
Mab
le Miroir de la Nature ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 144
Age : 27
âge [rp] : ??? les esprit ne comptent pas les années ils trouvent cela supperficiel
rôle dans le Village : MONSTRE=>esprit de la forêt
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Rencontre   Sam 16 Sep - 22:18

[je vais abréger tes souffrances XD]

Il eut quelque part dans la pièce comme un effleurement, comme un chien s'ébrouerait, là, dans le coin, une plante dont les langues dansantes du feu faisait mouvoir ses formes pour rendre quelque chose mystique, commença à grandir, comme s'il s'étirait après un long sommeil. Puis, on aurait crut entendre un soupir venant de la plante, un soupir d'extase et de soulagementn, pas mécontent finalement d'avoir un peu de chaleur.

Mais sa corolle s'inclina au bout d'un moment, s'ébroua de nouveau et des feuilles voletèrent dans l'air pour se poser sur la couverture de cuir posée sur la table, elle dansèrent au-dessus pendant un moment, puis en se rassembla de façon plus compact créèrent une forme, non, deux, Elène et une autre, celle du vampire, quand ces formes furent bien visibles, la couverture se referma sur elles et les feuilles s'éparpillèrent pour ne plus se rapprocher.

Le message était simple, il fallait agir, agir oujourd'hui demander de l'aideau village au plus vite sinon plus rien ne sera bon, plus rien... Même cette chose indomptable : L'amour.


[je n'apparaît pas là-dedans, je ne suis même pas présente dans la pièce ... je précise parce que ce n'est pas très explicite XD]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/viewtopic.forum?t=79
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village... :: Morison: le village :: les habitations-
Sauter vers: