Le Village...

un village isolé dans une forêt... des habitants étranges... des créatures fantastiques et effrayantes qui rôdent...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 (suite de mystère et boule de gomme)->La décision du cons

Aller en bas 
AuteurMessage
Mab
le Miroir de la Nature ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 144
Age : 27
âge [rp] : ??? les esprit ne comptent pas les années ils trouvent cela supperficiel
rôle dans le Village : MONSTRE=>esprit de la forêt
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: (suite de mystère et boule de gomme)->La décision du cons   Dim 9 Juil - 15:26

Les gardes avaient marché tout le long du village, ils avaient cherché partout Elène de Levarya mais celle-ci restait introuvable. Richt se tortillait parfois se jetait à terre, il regardait partout comme si quelques malveillances étaient à l'affut. Voici ce qu'en fait il se passait den lui.

Un fer roug, brulant s'emprait de son coeur depuis maintenant le matin, son teint devenait livide, le sang ne circulait pour ainsi dire presque plus, ses membres n'avait plus la moindre chaleur, la douleur croîssait de manière insupportable. Elle montait, montaitn tenaillant, mordant, totrturant, elle le lacérait sur tout son corp... coup de marteau, coup de fouet, coup de couteau, brulure de strangulation. La douleur montait jusqu'à ce qu'elle soit trop aigu et insupportable pour qu'il tienne debout. Il hurlait alors, et les images qu'il avait vu la veille défilaient de nouveau, ombres du mal, il sentait de nouveau une main froide et à la fois brulante lui transpercer la poitrine déchiquetant ses os etr arrachant son coeur. Il battait des mains, il les mattait sur son torax comme si cela pourvait atténuer sa douleur, mais il n'avait pas la moindre erafflure... et pourtant depuis ce matin, il n'etendait plus son coeur, et un vide énorme dans sa poitrine pesait et le torturait... une torture qui montait de nouveau jusqu'à ce que le cycle recommence.

S'il n'était pas encore mort, il allait l'être bientôt par une quelconque malédiction ou par le mal qui le prenait un peu plus toutes les minutes.
il sentait qu'il n'allait plus tenir, les gardes le faisait marcher mais lui n'avait même plus besoin de réfléchir, c'était l'énergie du désespoir qui l'animait, il couru comme personne, et comme il courait il continuait d'avoir mal en lui, et là où il aurait dû rouler à terre pour demander pardon, ou pour simplement crier, il chuta en avant oui, mais se releva son désespoir et sa peur grandissante domptait le mal pendant un moment, mais celui-ci reprit le dessus au moment même où il arrivait au bâtiment du conseil, il se jeta par terre et libéra sa douleur de nouveau on entendit le beuglement d'un bête plus qu'un cri humain. Ses yeux perdus étaient injectés de sang et ses pupilles avait littéralement disparu.

Mais cette-fois là elle ne partit pas elle ne lâcha pas prise, il continuait d'avoir mal, il continuait de hurler quand une ombre passa devant ses yeux et tout disparu, il avait perdu la vu, il ses membres se trouvaient incapable de le porter de nouveau, sa bouche n'était plus qu'une fente il était à l'article de la mort quand quelqu'un sortit du bâtiment. Alors qu'il était incapable de voir quoique ce soit il murmura :

"Elène... écoutez-moi Elène... chaque fois que l'ombre du Nord atteint le corps souffrant de celui aux lourds fardaux morts à la lumière rouge sang du soir, le mal se répandra un peu plus dans les bois. Et tous mourront pour devenir comme les disparus, pour devenir comme le messager."

Et dans son dernier soupir il y eut comme de la vapeur qui sortit de son corps et celui-ci se réduisit en cendre.


(conseil : pour mieux comprendre les parole de l'homme retrouner au premier message ça vous aidera surement !)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/viewtopic.forum?t=79
Elène de Levarya
Sage et protectrice du village ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 516
Age : 26
âge [rp] : 83 ans
rôle dans le Village : villageoise (ancienne vampire)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: (suite de mystère et boule de gomme)->La décision du cons   Mer 16 Aoû - 13:48

Elène était sortie du bâtiment en entendant un bruit de cavalcade au dehors. Ecarquillant légèrement les yeux, elle avait regardé par la fenêtre, puis s'était précipitée dehors, observant le manège avec effroi; un homme qui semblait souffrir le martyre gisait presque, et un... être lui tenait compagnie. Plusieurs gardes étaient là également, tous légèrement nerveux, effrayés et certainement désireux de s'en aller le plus vite possible de là, de s'éloigner de cet homme qui semblait fou.

L'ancienne vampire avait été tentée de tourner la tête pour ne pas apercevoir la souffrance qui se laissait lire dans le regard de l'homme. Il semblait en proie au désespoir, à la douleur et à la folie... Ce qu'Elène pouvait bien comprendre, parfois, lorsqu'elle se rapellait son propre passé. Mais ici, il semblait qu'il n'y ait aucune similitude entre son propre mal, et celui qui rongeait cet homme...


"Elène... écoutez-moi Elène... chaque fois que l'ombre du Nord atteint le corps souffrant de celui aux lourds fardaux morts à la lumière rouge sang du soir, le mal se répandra un peu plus dans les bois. Et tous mourront pour devenir comme les disparus, pour devenir comme le messager."

La "jeune" femme cligna plusieurs fois des yeux, voyant l'homme s'effondrer. Il avait sur lui une odeur caractéristique, puissante et déjà très imprégnée dans son corps entier; l'odeur de la mort.
Pourtant, elle avouait avoir un peu de mal à comprendre ses propos. Fronçant les sourcils, elle se précipita à l'intérieur après quelques instants de réflexion, ignorant superbement les autres, mais leur enjoignant d'un regard de ne pas bouger. Tant qu'elle avait ces mots dans sa mémoire, elle ne voulait pas les perdre ! alors que les Membres arrivaient dehors pour voir ce qui causait tout ce remue-ménage, et pestaient en plus après la vampire, celle-ci fit comme s'il n'existaient pas, se forçant à n'écouter que ses pensées, à se souvenirs de chacun des mots de l'homme. Et ce n'est pas difficile; cette mort atroce l'avait marquée, et il lui semblait revoir la scène comme si elle la revivait à nouveau...


"... Le corps souffrant de celui aux lourds fardeaux morts..."

Elène répétait ces paroles pour elle-même, tentant de comprendre. Mais elle avait beau essayer de réfléchir, elle ne comprenait pas... Enfin si, une seule chose était parfaitemen claire dans son esprit : "Et tous mourront pour devenir comme les disparus, pour devenir comme le messager." Les disparus, sous-entendu, les morts. Et le messager, c'était cet homme, qui était apparement... mort lui aussi avant d'avoir livré son message.

Mais pourquoi à elle ?? elle ne pouvait rien faire... enfin, elle le pensait, et rien que le fait d'avoir vu le regard de cet homme fou, Elène eut envie de s'enfuir, de quitter le village à tout jamais. Autant dire qu'il l'avait vraiment effrayée...

Elle se retourna alors, un papier dans sa main tremblante, celui-là même sur lequel elle avait écrit les phrases de l'homme, pour on-ne sait quelle obscure raison ! sans doute lui avait-il fait une telle impression... Mais elle ressentait encore cette sensation de froid qui l'avait pénétrée, tandis qu'il parlait, comme si elle était à nouveau en train de devenir une vampire, un monstre de la nuit...

Elène se retourna vers la porte, pour voir les autres conseillers s'horrifier devant le cadavre. Elle ne prêta pas longtemps attention à eux, mais chercha du regard la jeune femme qu'il lui semblait avoir apperçue tandis que le corège funèbre était venu... Une étrange intuition lui disait qu'elle, elle pourrait certainement l'aider à comprendre !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/ftopic45.Elene-de-Levarya-v
Mab
le Miroir de la Nature ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 144
Age : 27
âge [rp] : ??? les esprit ne comptent pas les années ils trouvent cela supperficiel
rôle dans le Village : MONSTRE=>esprit de la forêt
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: (suite de mystère et boule de gomme)->La décision du cons   Lun 21 Aoû - 16:20

Mab n'avait pas bouger d'un millimètre, adossée au mur elle regardait défiler les gens. Elle avait suivi à distance les gardes, mais ceux-ci étaient tellement terrifiés qu'il n'y avat nul besoin de se cacher. Incapables d'avoir le courage de lui dire de s'en aller, de la rabrouer sns quitter des yeux la cadavre, ou plutôt, les loques qui se refermaient autour du tas de poussière.
D'ailleurs, elle ne bougerait pas d'ici pour deux simples raisons : - elle avait retardé la mort de l'humain jusqu'à l'extrème et c'est une chose horrible de faire celà dans un pareil cas, car le fait de la retarder lui confisquait son dernier salut, la mort aurait été un soulagement, un soulagement qu'il aurait dû bénéficier plus tôt.
Mais il avait fallu qu'il soit le messager, qui aurait crut un être ? Les êtres sont considérés comme des menteurs, on aurait crut à un guet apens, il avait donc fallu que soit un humain, et cet humain étant de ceux qui ne s'intéresse qu'à la surface des choses, ce conte à dormir debout était reçu à sa juste valeur : une menace qu'il fallait défier et si possible anéantir. Donc, pour avoir retardé sa mort jusqu'au dernier instant elle était, pour ainsi dire, morte de fatigue.
La seconde raison était qu'elle voulait s'assurer que le message soit capter.
La femme dont elle avait entendu parler lors de sa première visite ici, Elène, ressortit, à voir son visage c'était bien la dernière chose qu'il lui fallait pour pourrir sa journée. Elle fouillait l'assemblée effondrée du regard quand ses yeux tombèrent sur Mab.
Oui, le message avait été entendu puisque son attitude qualifiat une demande d'aide, mais Mab se demandait s'il fallait qu'elle traduise littéralement le message ou non.
Elle décida de procéder d'une autre manière.
Non, elle ne devait pas lui parler, si elle le faisait, ces humains-là qui crient croiront qu'elle lui a fourrée dans le crâne qu'ils étaient en danger, oubliant l'horrible vision du "cadavre" pour laisser libre cours à leur colère envers les êtres, ils l'accuseront à tort, non elle devait comprendre toute seule ou bien d'une autre manière.
Elle était déjà épuisée, mais soit, ce matin en faisant ce geste, en ramenant cet homme elle avait pris la décision d'unifier les forces des humains, car après tout la ménace les concernait, elle irait donc jusqu'au bout.

Elle fit un geste tout juste visible à Elène pour lui dire de rester là, puis elle insinua ses pensées dans les siennes, cet exercice était devenu si familier qu'il lui sembla moins épuisant que d'habitude.

"Si tu ne comprends ce message par toi-même, si je viens t'aider, les tiens penseront à une mise en scène, j'ai pris un risque, il est passé, mais le deuxième sera fatal. Je pourrais te dire maintenant ce que veulent dire les paroles, je pourrais te les traduire, mais il y a dans les anciennes magies le sort que vous appelez : unifications des mystères. C'est ce sort que j'ai choisis pour unifier, tant que la menace court, les êtres et les humains, si l'un des deux camps ne trouve pas la réponse des mystères alors l'unification n'aura pas lieu, et étant celle qui a créé le mystère et lancé le sort je ne peux te le traduire. Néanmoins je peux t'aider. N'oublie que je suis un être de la forêt, ma philosophie m'oblige à considérer les arbres et les animaux comme étant mes semblables, "Le corps souffrant de celui aux lourds fardeaux" n'est donc pas forcément un humain, remémore-toi les lieux de la forêt, tu trouveras, et c'est par là que tu trouveras le reste. "
[appelez-moi prophète à mes heures XD]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/viewtopic.forum?t=79
Elène de Levarya
Sage et protectrice du village ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 516
Age : 26
âge [rp] : 83 ans
rôle dans le Village : villageoise (ancienne vampire)
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: (suite de mystère et boule de gomme)->La décision du cons   Jeu 24 Aoû - 13:34

"Pas forcément un humain". Et l'esprit lui avait auparavant parlé de la forêt qu'elle considérait comme sa semblable... la chose dont avait parlé le messager était-elle un autre esprit ? Un arbre??
La jeune femme arquait un sourcil incompréhensif devant cette énigme qui pour elle n'avait aucun sens. D'abord, elle n'avait aucune envie de s'occuper de choses aussi horribles en ce moment, ensuite, elle n'avait envie de s'occuper de rien du tout...
Une autre phrase interpella Elène, une phrase qui signifiait que l'esprit qui lui parlait n'était peut-être pas pour rien dans cette catastrophe… Cet être avait lancé le sort ; il s'avouait presque responsable. Mais s'agissait-il vraiment de la même chose ? Les esprits sont pacifiques, comme la forêt, ils ne font du mal qu'à ceux qui manquent de respect aux arbres… Et certainement, ils ne prendraient des décisions aussi extrêmes que s'ils savaient qu'un terrible danger était éminent pour eux…

Se mordant la lèvre, la conseillère secoua la tête. Elle devait donc chercher dans la forêt le lieu qui abritait "le corps souffrant de celui aux lourds fardeaux morts"… Cette phrase plus que tout l'intriguait beaucoup, et Elène n'avait pas l'impression qu'elle devinerait rapidement de quoi il s'agissait…

En attendant, elle fixa encore une fois le tas de cendres et de loques qui avaient autrefois été un être vivant. Sentant une boule dans sa gorge, elle fut répugnée par cette chose, et elle se sentit faible d'un coup. Elle ne pourrait pas vraiment lutter seule contre ça… Mais personne certainement ne voudrait l'aider, sauf s'ils sont concernés… Même si d'un certain coté, ils l'étaient tous apparemment, personne ne voudrait la croire, ou même croire en ce danger…

Elène fronça le nez de façon dégoûtée et désigna le tas de cendres du menton, en ordonnant à un garde :


"Inhumez-le… rendez-lui les honneurs, il les mérite."

Elle resta encore un instant figée devant cette scène horrible, puis fixa à nouveau ses yeux sur l'esprit, lui faisant un signe discret pour signifier qu'elle voulait lui parler, mais qu'elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre. En toute logique, si l'esprit pouvait entrer dans son esprit il pouvait aussi y lire… Elène, en se sentant un peu ridicule, commença à penser, espérant que l'esprit lisait en elle :

*Je vous avoue ne sans doute pas avoir tout compris… Mais vous semblez fatiguée. Venez en ma demeure, vous pourrez vous reposer sans risque d'être dérangée, et nous pourrons parler tranquillement. A moins que vous ne préfériez aller en forêt? Ce serait en effet plus logique… pardonnez-moi.*

Elle tenta d'esquisser un sourire rassurant, mais elle ne réussit même pas à bouger les lèvres. Elle se sentait extrêmement lasse, et toutes ces horreurs et ces mauvais présages lui tapaient sur les nerfs à un point pas possible…

Elle était venue au village pour oublier le mal qui existait dans le monde, croyant trouver là un lieu de repos et de délivrance, un semblant de paix dans un monde chaotique et voué au mal… Mais elle avait plutôt l'impression d'être tombée dans une contrée maudite et hantée, ce qui était le cas… Pourquoi restait-elle donc là, pourquoi ne partait-elle pas ailleurs, dans un endroit où elle serait sûre de trouver le repos…? Parce qu'elle se sentait liée au Village, et qu'elle ne savait même pas si de toute façon, il la laisserait partir…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/ftopic45.Elene-de-Levarya-v
Mab
le Miroir de la Nature ~Admin~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 144
Age : 27
âge [rp] : ??? les esprit ne comptent pas les années ils trouvent cela supperficiel
rôle dans le Village : MONSTRE=>esprit de la forêt
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: (suite de mystère et boule de gomme)->La décision du cons   Ven 25 Aoû - 18:32

"Vous n'avez pas à vous sentir ridicule, si nous devons nous voire souvent cela deviendra peut-être une habitude de nous parler ainsi, et vous penserez sans vous en rendre compte... mais je dois avouer qu'un peu de calme me ferait du bien."

Elle fit une petite pause puis :

"Je dois avouer que j'ai du mal à m'habituer aux coutûmes d'un village... Je reviendrai très certainement... pour m'assurer que vous êtes sur la bonne voie !"

L'esprit fit donc demi-tour, et en simple au revoir hocha la tête. Elle voulait passer le reste de la journée tranquillement dans la forêt, au calme, tant qu'il était encore temps. Certains pourront la qualifier d'égoïste de penser à ça alors qu'une menace planait dans l'air mais à vrai dire... elle était tétanisée et épuisée.

Et encore ! Elle n'était pas au bout de ses peines ! Mais ça elle ne le savait pas.

Elle revit le visage du messager puis soupira. Décidément elle ne se ferait jamais à ce pouvoir là... retarder la mort c'est bien cruel par moment !

Même sur un humain.

En passant les portes, elle se remémora un fil de pensée qu'elle avait intercepté tandis qu'elle était en train de se retirer de l'esprit d'Elène, elle croyait que c'était de sa faute...

Sur un certain plant il faudrait dire que c'est en grande partie sa faute si le village était mêlé à ça. Mais là franchement ce n'était pas le moment de faire un cours sur les anciennes magies, au mieux elle pourra toujours aller voir ces choses pleines d'arbres qu'ils appellent livres... En tout cas, ce savoir n'était pas vital pour l'instant, elle devait simplement comprendre qu'il y avait un réel danger, et qu'elle devait l'écouter.

Et Elène avait été à la hauteur de ses espérances, pour une fois elle se dit qu'elle avait une dette envers un humain.


en forêt

Après la scène qui venait de se terminer, elle était essouflée et de mauvaise humeure, mais elle tint parole, elle revenait. Et si Elène n'avait pas trouvé, ou si elle avait des hésitation, elle lui laisserait un indice plus parlant, idée qui lui était venue grâce au morceau de cuir qu'elle tenait dans sa main.

Morceau de cuir qui n'avait plus lieu de protéger des pages et des pages d'écriture.

Elle n'était toujours pas bien vu, personne n'avait vraiment oublié que sa première venue correspondait au jour où les prêtres étaient devenu déments, et où un paysan avait eu une véritable prise de bec avec un vampire... Réjouissant ! Et bien sûr les soupçons allaient tout droit sur elle... et pour une fois ils n'avaient pas tout à fait tord. Mais elle se gardait bien de le montrer.

Ellle s'était recouverte de son habituelle cape à capuchon qui cachait sa phisionomie trop parlante, et ses habits accusateurs.

Lorsqu'elle trouva Elène, elle fit savoir sa présence par une pensée fugitive qu'elle glissa dans son être. Aussitôt Elène sortit du conseil. Lorsque Mab se rendit compte qu'elle se trouvait devant elle, elle essaya de se remémorer comment elle avait pour l'appeler sans tout d'abord chercher son esprit... il faut croire qu'à force de faire cet exercice c'était devenue d'une grande simplicité. Il était presque le soir.

Pour une fois elle parla franchement à Elène... enfin... je veux dire qu'elle parla par la bouche.

"Avez-vous un idée sur ce que je vous est dit ? Je suis venue avant que le soleil ne se couche, vous comprendrez..."

Elle avait parlé calmement sa colère légèrement apaisée après avoir marcher, en effet elle n'était toujours pas habitué par le fait qu'elle avait l'impression que ses pieds étaient cloués au sol.

suite disponible !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://banshee-world.heavenforum.com/viewtopic.forum?t=79
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (suite de mystère et boule de gomme)->La décision du cons   

Revenir en haut Aller en bas
 
(suite de mystère et boule de gomme)->La décision du cons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mystère (et boule de gomme ^^)
» Mystère et boule de gomme. ? Mystery
» Hey boule de gomme, s'rais-tu dev'nu un homme? Sweet Mickey prend des airs.
» 04. Confessions d'une fausse garce.
» Mystère et boule de neige [Pv : Charlie-Ange]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village... :: Morison: le village :: le Conseil-
Sauter vers: